2011 @ Maison Pop’ & Cinéma le Méliès

Alain Declercq

 

Samedi 19 Mars 2011 – 20h
Maison Pop de Montreuil

Conférence-projection d’Alain Declercq

Alain Declercq (né en 1969 à Moulins, vit et travaille à Paris et à New York) a su imposer son travail sur la scène artistique en affirmant une pratique où la manipulation du visible devient l’objet d’intrigue perceptive. Installations, photographies, dessins, films sont autant de moyens pour explorer les langages du pouvoir et des oppressions qu’ils engendrent. Avec humour, souvent ironie, Alain Declercq se joue des schizophrénies sécuritaires, comme des dispositifs de surveillance. Pour inquiéter la réalité, dévoiler les dispositifs, toutes les stratégies sont offertes : filature, infiltration, enquête. Autant de techniques relevant du roman d’espionnage qu’Alain Declercq a su réinvestir dans ses pièces comme dans les dispositifs d’exposition eux-mêmes.

b52-alain-declercq-2003.jpg      hidden-camera-obscura-alain-declercq.jpg

Une séance conçue par Aliocha Imhoff &Kantuta Quirós. Cette séance s’inscrit dans le prolongement de la manifestation Que faire ? Art, film, politique (11-19 décembre 2010), organisée par le peuple qui manque et qui, sous forme de symposium critique et de projections, proposait de revenir sur le renouveau des stratégies critiques et reconfigurations actuelles des liens entre art & politique au sein de l’art contemporain, du cinéma et de la vidéo contemporaine.
www.lepeuplequimanque.org

 

Last Tweets

  • Art is Not the Enemy. Graphics of the Tricontinental Dissents une petite sélection d'affiches de l'OSPAAAL que nous… https://t.co/7OCePIsZHI- samedi 27 Oct - 5:28
  • Interview d'Aliocha Imhoff et Kantuta Quiros par Amanda Ferrada pour la revue suédoise Feministisk Perspektiv, et à… https://t.co/PUweGhQlpX- samedi 27 Oct - 2:08
  • Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós will speak tomorrow at the great symposium "Decolonizing the Curatorial" in Konstha… https://t.co/jepI4B9UHi- jeudi 20 Sep - 12:19
  • RT @diacritik: Pour la libération immédiate d’Ashraf Fayadh https://t.co/W7UWMpCPqk https://t.co/9iKbKpv2O5- lundi 10 Sep - 8:01
  • RT @kunstkritikk: #Kritik Lars-Erik Hjertström Lappalainen om ’A Debt of Times’ av Le Peuple qui manque på Konsthall C, Stockholm: https://…- mercredi 5 Sep - 12:10
  • Generous review by Lars-Erik Hjertström Lappalainen of our exhibition A Debt of times at Konsthall C ! Thanks to Ku… https://t.co/ELmHPxKBbM- mercredi 5 Sep - 9:21
  • Amis genevois, nous présenterons demain à 18h30 au Centre d’art contemporain de Genève notre film en cours Les Impa… https://t.co/BOxb0IslCy- lundi 27 Août - 9:31
  • Opening tonight at 6pm Konsthall C, Stockholm of our exhibition A Debt of Times, an ongoing research on temporal e… https://t.co/HCgKDELYZn- vendredi 24 Août - 7:13
  • RT @Feux_Noirs: Excellent ! https://t.co/v0ySVJxLTg- samedi 14 Juil - 11:10