Vendredi 11 octobre 2013
Conférence de Kantuta Quiros & Aliocha Imhoff
dans le cadre du séminaire
"Pour une histoire de l’art d’un nouveau genre : approches critiques et pédagogiques"
CNRS – MSH Paris nord

http://artgenre.hypotheses.org/

Notes sur quelques fictions historiographiques. Présentation de l’exposition «  Fais un effort pour te souvenir. Ou, à défaut, invente. »
Si l’investigation de l’histoire est devenue, ces dernières années, un motif récurrent autant dans les pratiques artistiques contemporaines que dans les récits curatoriaux, nous nous proposons d’y réfléchir ici, plus particulièrement, à partir des régimes de véridiction , mobilisés par l’histoire en tant que discipline de savoir. Alors que le partage entre science et fiction a été partie prenante des difficultés de la discipline historienne à rendre dicibles et lisibles les archives et les savoirs minoritaires, les voix et les présences des minorités en tant que sujets politiques dans la texture du passé, la fiction, telle qu’elle est mise en scène dans les historiographies produites par nombre d’artistes aujourd’hui, acquiert, à son tour, une valeur heuristique et politique, à même de reformuler une nouvelle écologie des savoirs historiques. A partir d’un retour sur l’exposition « Fais un effort pour te souvenir. Ou, à défaut, invente. » que nous présentions au centre d’art Bétonsalon ( janvier — avril 2013) et qui proposait une lecture historiographique, mobilisant les critiques postféministes et postcoloniales des catégories et des conditions de possibilité des savoirs scientifiques, nous envisagerons ici les puissances de la fiction à rendre compte de savoirs non textualisés et immatériels, qui excèdent les découpages disciplinaires et les formes normalisées du savoir et du récit historique linéaire.
Aliocha Imhoff & Kantuta Quiros


SÉANCE DE PRÉSENTATION | VENDREDI 27 SEPTEMBRE
Anne Larue, Charlotte Foucher Zarmanian, Magali Nachtergael, Julie Verlaine
avec keynote speaker Johanne Lamoureux, professeure à l’université de Montréal (Canada)

GENRE, PERFORMANCE ET MYTHES ARTISTIQUES | VENDREDI 4 OCTOBRE
Janig Bégoc, Université de Strasbourg : autour de Gina Pane
Anne Creissels, Université Lille 3 : Le masque de la création. Réflexions à partir du masque crayons de Rebecca Horn

GENRE, PERFORMANCE ET CHAMP POSTCOLONIAL | VENDREDI 11 OCTOBRE
Elvan Zabunyan, Université de Rennes 2
Aliocha imhoff et Kantuta Quiros, Le peuple qui manque (commissaires d’exposition, théoriciens de l’art, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) : Fais un effort pour te souvenir. Ou, à défaut, invente

QUEER ET INTERSECTIONALITÉ | VENDREDI 18 OCTOBRE
Marie-Hélène Bourcier, Université de Lille 3 : art et culture queer
Rachele Borgi, Université Paris 4 : la géographie sexuelle de l’art
Cristina Castellano, chercheure associée à l’université de Guadalajara (Mexique)

LES THÉORIES FÉMINISTES SUR L’ART : UN ÉTAT DES LIEUX | VENDREDI 25 OCTOBRE
Fabienne Dumont, Ecole supérieure d’art de Quimper
Séverine Sofio, chargée de recherche au CNRS, Cresppa-CSU

RÉFLEXIONS SUR LA PÉDAGOGIE ET LE GENRE EN HISTOIRE DE L’ART | VENDREDI 15 NOVEMBRE
Irène Jami, enseignante de l’option histoire des arts au Lycée Janson de Sailly, co-éditrice de l’ouvrage La Place des femmes dans l’histoire. Une histoire mixte (Paris, Belin, 2010)
Olivier Bonfait, professeur à l’université de bourgogne à Dijon, président de l’APAHAU (association des professeurs d’archéologie et d’histoire de l’art des universités)

MÉDIATIONS : CRITIQUES, GALERIES | VENDREDI 29 NOVEMBRE
Chéryl Gréciet, Frac Lorraine : Expositions féministes
Elisabeth Caillet, expert en médiation culturelle : Accompagner les publics. L’exposition Naissances

FORMATS ET SUPPORTS D’UNE HISTOIRE DE L’ART RENOUVELÉE : DE LA SYNTHÈSE AU DICTIONNAIRE | VENDREDI 13 DÉCEMBRE
Catherine Gonnard et Elisabeth Lebovici, auteures de Femmes artistes, artistes femmes (2007)
Marie-Laure Bernadac, conservateur au Louvre, et coordinatrice pour les arts plastiques du Dictionnaire des créatrices, à paraître aux éditions des femmes

Organisation : Charlotte Foucher Zarmanian (U. François Rabelais Tours), Anne Larue (Paris 13), Magali Nachtergael (Paris 13) et Julie Verlaine (Paris 1).
Séminaire proposé dans le cadre du GIS institut du Genre – master Slatel Paris 13 – master Histoire des Sociétés occidentales contemporaines Paris 1, Laboratoire InTru Tours

Carnet de recherche : http://artgenre.hypotheses.org

Horaires et lieu

Vendredi matin 9h30 – 12h30
à la MSH Paris Nord (salle A)
Saint Denis – La plaine
4 rue de la croix Faron

Last Tweets