in Les Cahiers du Musée national d’art moderne Numéro 122 . Hiver 2012/2013

Globalisées, mondialisées, contemporaines.
Pratiques, productions et écritures de l’art d’aujourd’hui.

[…] Globalisées, mondialisées, contemporaines : écritures et productions de l’art aujourd’hui est le titre de ce numéro « spécial » des Cahiers du musée national d’art moderne, consacré non pas à la mondialisation selon une perspective globalisante, mais préoccupé à en dégager certains des aspects essentiels selon nous : les enjeux contemporains de l’histoire de l’art posés depuis la reconfiguration des savoirs, pouvoirs, objets produits par la mondialisation (celle-là plus générale) ; la reconnaissance – qui passe notamment par l’analyse – d’œuvres, de théories, d’événements produits sous d’autres latitudes ; la mise en question des récits institués depuis l’Occident et appliqués au reste du monde dans le plus total déni des dominations ainsi produites à l’intérieur de la culture et par elle. […] Une nouvelle génération de chercheurs et de curateurs émerge de ce contexte intellectuel, dont l’équipe éditoriale de ce numéro est un reflet, pourtant non-homogène. Elle est composée de jeunes chercheurs, doctorants, enseignants, critiques et curateurs, qui tous adjoignent à de nouveaux objets de nouvelles « géographies » de recherche, de nouvelles méthodologies, longtemps rejetés des corpus académiques.

Présentation par S. Dadour, M. Durán, S. Orlando, K. Quirós, N. Srour, A. Tournon
Sophie Orlando. Exposer, réécrire l’histoire de l’art. Des oeuvres aux récits au sein des expositions « The Other Story », Hayward Gallery, 1989 et « Migrations : Journeys into British Art », Tate Britain, 2012
Annabela Tournon. L’art conceptuel sous influence : les Grupos (Mexique, 1970)
Préhistoire de la mondialisation. Conversation entre S. Baier, C. Bydler, T. DaCosta Kaufmann, S. Errington, J. Elkins, M. Greet, K. Hakken, H. Harootunian, M. Holly, P. Lee et Z. Valiavicharska
Mildred Durán. La Biennale de La Havane. Les efforts pour la revendication des productions artistiques extra- occidentales
Stéphanie Dadour. Il fera bon y vivre, demain. La notion de décentrement et ses appropriations par Sirine Fattouh, Alexandre Paulikevitch et Randa Mirza
Némésis Srour. Cinéma et art vidéo en Inde : une mondialisation des corps ?
Kantuta Quirós et Aliocha Imhoff. Entretien avec Joaquín Barriendos
Notes de lecture par Aurélie Verdier, Hugues Fontenas

cahiersmnam-122-couverture-sd.jpg

Kantuta Quirós et Aliocha Imhoff. Entretien avec Joaquín Barriendos

Last Tweets

  • @sebastienjumel bravo @sebastienjumel- Friday 30 Nov - 8:40am
  • Art is Not the Enemy. Graphics of the Tricontinental Dissents une petite sélection d'affiches de l'OSPAAAL que nous… https://t.co/7OCePIsZHI- Saturday 27 Oct - 5:28pm
  • Interview d'Aliocha Imhoff et Kantuta Quiros par Amanda Ferrada pour la revue suédoise Feministisk Perspektiv, et à… https://t.co/PUweGhQlpX- Saturday 27 Oct - 2:08pm
  • Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós will speak tomorrow at the great symposium "Decolonizing the Curatorial" in Konstha… https://t.co/jepI4B9UHi- Thursday 20 Sep - 12:19pm
  • RT @diacritik: Pour la libération immédiate d’Ashraf Fayadh https://t.co/W7UWMpCPqk https://t.co/9iKbKpv2O5- Monday 10 Sep - 8:01am
  • RT @kunstkritikk: #Kritik Lars-Erik Hjertström Lappalainen om ’A Debt of Times’ av Le Peuple qui manque på Konsthall C, Stockholm: https://…- Wednesday 5 Sep - 12:10pm
  • Generous review by Lars-Erik Hjertström Lappalainen of our exhibition A Debt of times at Konsthall C ! Thanks to Ku… https://t.co/ELmHPxKBbM- Wednesday 5 Sep - 9:21am
  • Amis genevois, nous présenterons demain à 18h30 au Centre d’art contemporain de Genève notre film en cours Les Impa… https://t.co/BOxb0IslCy- Monday 27 Aug - 9:31pm
  • Opening tonight at 6pm Konsthall C, Stockholm of our exhibition A Debt of Times, an ongoing research on temporal e… https://t.co/HCgKDELYZn- Friday 24 Aug - 7:13am