43 mars, Place de la République – avec Arno Bertina
un film d’Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós
texte d’un participant de la Nuit Debout avec des amis de circonstance (dont le lecteur)
Extrait de zine (Patrice Maniglier, Pierre Alferi, Stéphanie Eligert, Stéphane Bérard, Arno Bertina, Madeleine Aktypi, France Valliccioni, Paul Sztulman)

Ce film a été exposé dans le cadre de Hors Pistes, 2016, au Centre Pompidou, à l’invitation de Géraldine Gomez.

The Trial of a Controversy.

Jan Karski, history and fiction.”

Dir. Aliocha Imhoff & Kantuta Quiros,

with the students of the workshop led in February 2014, option Information fiction of the Haute école d’art et de design – Genève, Frank Westermeyer, Bruno Serralongue et Pascal Beausse.


French notice / English soon

En 2009, l’écrivain français Yannick Haenel reçoit le prix Interallié pour son roman « Jan Karski » paru chez Gallimard, basé sur la vie du résistant éponyme, diplomate et courrier du gouvernement polonais en exil à Londres, témoin dès 1942 de l’horreur des camps nazis et chargé d’alerter les Alliés du sort réservé aux Juifs d’Europe. Jan Karski rencontre en 1943 le président Américain, à la Maison Blanche, durant un long entretien. Deux documents diplomatiques en attestent mais personne ne sait avec exactitude, ce qu’ils se sont dits, ni comment a réagi Roosevelt au récit de l’insoutenable. Souhaitant « témoigner pour le témoin », Yannick Haenel imagine dans la troisième partie de son livre, le déroulement de cette rencontre, et propose – face aux silences des archives, aux silences des témoins – une fictionnalisation de l’Histoire, à partir d’une approche délibérément intuitive. S’en suivra, durant tout le premier trimestre 2010, une très vive polémique, ouverte notamment, par le cinéaste et auteur de Shoah, Claude Lanzmann qui accusera Yannick Haenel de falsifier l’Histoire.

Cette vive et complexe polémique aura redéployé la question suivante dans l’espace public et médiatique : l’histoire est-elle contenue uniquement dans les documents, les sources, les traces matérielles laissées par le passé ou est-il parfois nécessaire, comme l’affirme Y. Haenel, de recourir à la fiction, en tant que mode de connaissance particuliers qui excèdent ou complètent ceux de la « science historienne »  ou l’approche documentaire ? A-t-on le droit de fictionnaliser l’histoire ?

A la suite de nombreux procès et tribunaux fictifs, notamment initiés par certains artistes et cinéastes contemporains (Anton Vidokle, Olive Martin & Patrick Bernier, Marcel Hanoun, Jean-Stéphane Bron, Abderrahmane Sissako, sans compter les incontournables procès surréalistes menés notamment par André Breton dans les années 1930), ce film entre esthétique judiciaire et espace verbal spéculatif, retrace ce procès fictif mené avec les étudiants de la HEAD.

Au travers de la présentation de documents et de témoignages, la cour et les jurés ainsi constitués par les étudiants de la HEAD déterminera du droit à fictionnaliser l’Histoire ainsi que de la responsabilité de l’artiste et de l’écrivain.


First public presentation as a part of the exhibition “Counter-Histories / Counter-Stories” at “Interim” inside the Kulturbahnhof Kassel.

The exhibition is a collaboration between The Dokfest Kassel, the Kunsthochschule Kassel, Klasse Film and the option Information Fiction of HEAD – Geneva (Bruno Serralongue, Frank Westermeyer, Pascal Beausse).

Opening November 12, 2014, exhibition from 13th to 16th November

 

 

Last Tweets

  • RT @AOC_media: Cette suspension de l'art a été un moment de bifurcation, de convergence de multiples récits sur la nécessité de repenser le…- Thursday 2 Jul - 1:40pm
  • Puisque le confinement n'a pas été une grève générale, partager avec vous ce texte que nous faisons paraître ce soi… https://t.co/MDx9UHWWm4- Thursday 2 Jul - 10:12am
  • On Saturday, Curatorial talk by Aliocha Imoff & Kantuta Quiros, at Zurich University of the Arts @zhdk in the c… https://t.co/9l7xGn7R4S- Thursday 5 Mar - 4:24pm
  • RT @sca_net: We are really looking forward to tonight's #CuratorialStudio event with @peuplequimanque @afglasgow! Look forward to seeing yo…- Friday 7 Feb - 11:23pm
  • RT @The_Drouth: ‘The missing people are a becoming, they invent themselves’ talk by Parisian curators @peuplequimanque @afglasgow hosted by…- Friday 7 Feb - 11:23pm
  • RT @sca_net: Thanks to everyone that came and enjoyed our #curatorialstudio talk with #Thanks to everyone that came and enjoyed our #curato- Friday 7 Feb - 11:23pm
  • RT @afglasgow: C'est vendredi ! In partnership with Curatorial Studios, we are very happy to welcome @peuplequimanque to present a talk on…- Tuesday 4 Feb - 2:07pm
  • RT @sca_net: Are you visiting our friends @CCA_Glasgow for this opening on Friday? Why not join our free talk with @peuplequimanque at the…- Tuesday 4 Feb - 12:34pm
  • RT @sca_net: Aliocha Imhoff and Kantuta Quirós are filmmakers, art theorists and curators based in Paris, founders of the curatorial platfo…- Tuesday 4 Feb - 12:28pm