« Ce constat d’un peuple qui manque n’est pas un renoncement au cinéma politique, mais au contraire la nouvelle base sur laquelle il se fonde, dès lors, dans le Tiers-Monde et les minorités. Il faut que l’art, particulièrement l’art cinématographique, participe à cette tâche : non pas s’adresser à un peuple supposé, déjà là, mais contribuer à l’invention d’un peuple. Au moment où le maître, le colonisateur proclament «il n’y a jamais eu de peuple ici», le peuple qui manque est un devenir, il s’invente, dans les bidonvilles et les camps, ou bien dans les ghettos, dans de nouvelles conditions de lutte auxquelles un art nécessairement politique doit contribuer. L’auteur de cinéma se trouve devant un peuple doublement colonisé, du point de vue de la culture ; colonisé par des histoires venues d’ailleurs, mais aussi par ses propres mythes devenus des entités impersonnelles au service du colonisateur. L’auteur ne doit donc pas se faire l’ethnologue de son peuple, pas plus qu’inventer lui-même une fiction qui serait encore une histoire privée. Il reste à l’auteur la possibilité de se donner des intercesseurs, c’est à dire de prendre des personnages réels et non fictifs, mais en les mettant eux-mêmes en état de  » fictionner  » de  » légender » de « fabuler ». L’auteur fait un pas vers ses personnages, mais les personnages font un pas vers l’auteur : double devenir. La fabulation n’est pas un mythe impersonnel, mais ce n’est pas non plus une fiction personnelle : c’est une parole en acte, un acte de parole par lequel le personnage ne cesse de franchir la frontière qui séparerait son affaire privée de la politique, et produit lui-même des énoncés collectifs. »

Gilles Deleuze, L’Image-Temps, Editions de Minuit, 1985.

Last Tweets

  • Très heureux de faire partie de ce très beau numéro de la Revue Multitudes, qui célèbre ses 20 ans d’existence, sou… https://t.co/Z7CaW4CTfV- samedi 5 Sep - 8:43
  • RT @AOC_media: Cette suspension de l'art a été un moment de bifurcation, de convergence de multiples récits sur la nécessité de repenser le…- jeudi 2 Juil - 1:40
  • Puisque le confinement n'a pas été une grève générale, partager avec vous ce texte que nous faisons paraître ce soi… https://t.co/MDx9UHWWm4- jeudi 2 Juil - 10:12
  • On Saturday, Curatorial talk by Aliocha Imoff & Kantuta Quiros, at Zurich University of the Arts @zhdk in the c… https://t.co/9l7xGn7R4S- jeudi 5 Mar - 4:24
  • RT @sca_net: We are really looking forward to tonight's #CuratorialStudio event with @peuplequimanque @afglasgow! Look forward to seeing yo…- vendredi 7 Fév - 11:23
  • RT @The_Drouth: ‘The missing people are a becoming, they invent themselves’ talk by Parisian curators @peuplequimanque @afglasgow hosted by…- vendredi 7 Fév - 11:23
  • RT @sca_net: Thanks to everyone that came and enjoyed our #curatorialstudio talk with #Thanks to everyone that came and enjoyed our #curato- vendredi 7 Fév - 11:23
  • RT @afglasgow: C'est vendredi ! In partnership with Curatorial Studios, we are very happy to welcome @peuplequimanque to present a talk on…- mardi 4 Fév - 2:07
  • RT @sca_net: Are you visiting our friends @CCA_Glasgow for this opening on Friday? Why not join our free talk with @peuplequimanque at the…- mardi 4 Fév - 12:34