Y A-T-IL UN RÉGIME POSTCOLONIAL DES ARTS ?
Seloua Luste Boulbina/Laboratoire de changement social et politique/ 2015

L’ère de la globalisation est, à l’évidence, postcoloniale. Et pourtant, cette équivalence n’est pas toujours appréhendée à sa juste mesure. Le postcolonial en effet apparaît moins comme le corrélat de la mondialisation que comme son envers. Se demander s’il y a un régime postcolonial des arts revient ainsi à s’interroger sur la dimension postcoloniale de la mondialisation artistique. Aujourd’hui, l’art, comme l’argent, ignore les frontières : c’est ce qu’il y a de plus fluide dans les échanges culturels. Il s’agira de saisir ce qui se produit aujourd’hui dans les arts visuels non à partir de « l’Occident » et de la mondialisation mais à partir du « reste du monde » et de la postcolonialité. Celle-ci ne saurait être, en outre examinée sans que soient croisées les « vues d’ici » et « vues d’ailleurs ». L’idée est d’organiser une rencontre – au sens fort de ce terme – et de chercher à savoir quels sont les termes les meilleurs pour appréhender ce qu’on peut voir déjà comme un « régime », sachant que ce mot vient du latin « regere » (diriger) puis de « regimen » (action de diriger). En ce sens, il s’agit de prendre acte du fait que le postcolonial régit la mondialisation.

Seloua Luste Boulbina, avec le Laboratoire de changement social et politique et la revue Afrikadaa, propose un colloque autour de ces questions le 1er et le 2 juin 2015, à l’Université Paris Diderot.

 

 Y A-T-IL UN RÉGIME POSTCOLONIAL DES ARTS ? Y A-T-IL UN RÉGIME POSTCOLONIAL DES ARTS ?

LUNDI 1 JUIN AMPHITHEATRE BUFFON

9h30 OUVERTURE : Seloua Luste Boulbina, LCSP, Université Paris Diderot/CIPH

10H MOUVEMENT DES IMAGES
– Frieda Ekotto, University of Michigan La mondialisation et le cinéma africain, pour un devenir singulier suivi d’une discussion avec Melissa Thakway, INALCO

11H30 MOUVEMENT DES IMAGES
– Louisa Babari et Carole Diop Retour sur L’Image en mouvement, revue Afrikadaa n°8

14H MONTRER EXPOSER EXHIBER

− Chantal Loïal, artiste, performance − Françoise Vergès, Collège d’Etudes Mondiales, Paris
Montrer quoi ?
− Jean-François Boclé, artiste
Le regard saturé
− Valérie John, Campus caribéen des arts, Fort-de-France
Territoire(s) de l’art ?

MARDI 2 JUIN AMPHITHEATRE TURING

10H CRITIQUE ET CLINIQUE POSTCOLONIALES
− Olivier Lussac, Université de Lorraine
Les performances de Nathalie Bikoro
− Emmanuelle Chérel, Ecole supérieure des Beaux-Arts de Nantes métropole
Pensées archipéliques
− Federico Tarragoni, Université Denis Diderot Paris 7 Quelle esthétique pour la postcolonialité ?
− Zahia Rahmani, Institut National d’Histoire de l’Art
Il y a toujours eu un régime postcolonial de l’art !

14H ÉDITER EXPOSER CURATER
− Kantuta Quiros et Aliocha Imhoff Le Peuple qui manque, Paris
Conversation avec Seloua Luste Boulbina
− Louisa Babari, Celio Paillard, Corps à Corps, performance vidéo
− Sika Fakambi, Kamau Brathwaite, Celio Paillard,
Ca n’est pas assez, œuvre sonore
− Eva Barois de Caevel, Raw Material Dakar,
Qu’attend-on de moi ?
Marie Ann Yemsi, curatrice et Julien Creuzet, artiste, Archipel Opéra

CLOTURE : Aloyse Raymond N’Diaye, Institut supérieur des Arts et de la Culture, Dakar

Apéritif offert par Bétonsalon

Informations pratiques:

UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT
1er juin : Amphithéatre Buffon 
15 rue Hélène Brion 75013 Paris

2 juin : Amphithéatre Turing 
Croisement rues Alice Domont et Léonie Duquet et avenue de France 75013 Paris

Evènement facebook
https://www.facebook.com/events/996196987087311/

 

Last Tweets

  • @sebastienjumel bravo @sebastienjumel- vendredi 30 Nov - 8:40
  • Art is Not the Enemy. Graphics of the Tricontinental Dissents une petite sélection d'affiches de l'OSPAAAL que nous… https://t.co/7OCePIsZHI- samedi 27 Oct - 5:28
  • Interview d'Aliocha Imhoff et Kantuta Quiros par Amanda Ferrada pour la revue suédoise Feministisk Perspektiv, et à… https://t.co/PUweGhQlpX- samedi 27 Oct - 2:08
  • Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós will speak tomorrow at the great symposium "Decolonizing the Curatorial" in Konstha… https://t.co/jepI4B9UHi- jeudi 20 Sep - 12:19
  • RT @diacritik: Pour la libération immédiate d’Ashraf Fayadh https://t.co/W7UWMpCPqk https://t.co/9iKbKpv2O5- lundi 10 Sep - 8:01
  • RT @kunstkritikk: #Kritik Lars-Erik Hjertström Lappalainen om ’A Debt of Times’ av Le Peuple qui manque på Konsthall C, Stockholm: https://…- mercredi 5 Sep - 12:10
  • Generous review by Lars-Erik Hjertström Lappalainen of our exhibition A Debt of times at Konsthall C ! Thanks to Ku… https://t.co/ELmHPxKBbM- mercredi 5 Sep - 9:21
  • Amis genevois, nous présenterons demain à 18h30 au Centre d’art contemporain de Genève notre film en cours Les Impa… https://t.co/BOxb0IslCy- lundi 27 Août - 9:31
  • Opening tonight at 6pm Konsthall C, Stockholm of our exhibition A Debt of Times, an ongoing research on temporal e… https://t.co/HCgKDELYZn- vendredi 24 Août - 7:13