Directeurs et curateurs : Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós

Assistant(e)s
(2016): 
Helena Hattmannsdorfer, Margot Becka
(2015) 
Isabelle Montin,Viola Giula Milocco, Riccardo Ferrante, Helena Hattmannsdorfer
(2014) : Isabelle Montin, Morgane Le Geldron, Margaux Bonopera, Viola Giula Milocco
(2013) : Marion Pacouil, Isabelle Montin

Conseil d’Administration :
Président : Carlos Quintero
Vice-présidente : Michka Gorki
Trésorière-secrétaire : Carine Le Bihan

Traductions
/Interprétariat: Yves Tixier, Boris Azémar, Caroline Hancock, Angélique Roussel, Silvia Guerra, Anna Knight, Maïa Hawad, Lili Delahaye, Julie Alfonsi, Laetitia Benrejdal, Kourmi Quirós, Samuel Bonnefont, Claire Gausse, Gustavo Gómez Mejía, Francesco Romanello, Katharina Witkowska, Erika Blondel, Xavier Rose, Harriet Hirshorn, Sonia Rocio Mukoda de la Peña, Oksana Milmeyster, Lotte Arndt, Sophie Cras, Cindy Schaller, Julienne Lemb, Isabelle Montin, Hélène Valance, Thierry Baudouin.


 

Kantuta Quiros & Aliocha Imhoff

Aliocha Imhoff et Kantuta Quirós sont théoriciens et commissaires d’exposition basés à Paris, fondateurs de la plateforme curatoriale le peuple qui manque. Parmi les dernières manifestations dont ils ont été les commissaires, A Government of Times (Rebuild Foundation, Chicago, 2016), La frontera nos cruzo (Museo de la Inmigracion, Buenos Aires, 2015) ; Post-exotisme (New Haven Fort, UK, 2015), Cinéma Permanent in Leiris & Co (Centre Pompidou Metz, 2015), Au delà de l’Effet-Magiciens (Fondation Gulbenkian, Laboratoires d’Aubervilliers, 2015), The Accelerationist Trial  (Centre Pompidou, 2014), La géografia sirve, primero, para hacer la guerra (Museo de la Memoria, Bogota, 2014), A Thousand Years of NonLinear History (Centre Pompidou, 2013), Fais un effort pour te souvenir. Ou, à défaut, invente. (Bétonsalon – Centre d’Art et de Recherche, 2013), Lartiste en ethnographe (Quai Branly – Centre Pompidou, 2012), Que faire ? art/film/politique (Centre Pompidou, 2010). Ils ont récemment dirigé Géoesthétique, un ouvrage collectif dédié au tournant spatial dans l’art (Editions B42, 2014) et Histoires afropolitaines de lart, numéro double 53-54 de la revue Multitudes (2014). Kantuta Quirós est Maître a. associée à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes. Aliocha Imhoff enseigne à l’Université Paris 1. Ils étaient en 2015-2016 résidents du programme de résidence international de la Méthode Room à Chicago, dirigée par Guillaume Désanges, à la Rebuild Foundation, Chicago (fondé par l’artiste Theaster Gates), en partenariat avec l’Institut Français, les Services Culturels de Ambassade de France aux Etats-Unis et le Théâtre de la Ville.
A paraître : Nous sommes des possibilités infinies (en collaboration avec Camille de Toledo), Manuella Editions, 2016 ; Au-delà de l’effet-Magiciens (coédition Beaux-Arts de Nantes, Laboratoires d’Aubervilliers, 2017). Ils développent en ce moment une série chronopolitique, intitulée Les Impatients.

Tous deux formés en philosophie et en cinéma à l’Université Paris VIII, Kantuta Quirós & Aliocha Imhoff préparent actuellement, l’un et l’autre, une thèse de doctorat en esthétique et philosophie de l’art à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Ils écrivent régulièrement pour des ouvrages collectifs ou des revues (Multitudes, dont ils sont membres du Comité de rédaction ; Art press, Mouvement, Initiales, Libération, les Cahiers du Mnam, etc.) et sont membres de l‘Institut de Recherche ACTE- CNRS – Paris 1 – Panthéon Sorbonne, et du réseau de chercheurs  Recherche et Mondialisation du Centre Pompidou. Ils ont participé à divers comités scientifiques et jurys (festival Hors Pistes, Côté court, Visible Award 2015, etc.). Kantuta Quirós a également  travaillé pour diverses institutions culturelles (comme responsable de la collection du distributeur de films expérimentaux et d’avant-garde Cinédoc-Paris Film Coop et de 2007 à 2011 pour le Département de Cinéma Expérimental du Centre Pompidou/Musée National d’Art Moderne dirigé par Philippe-Alain Michaud). Aliocha Imhoff a également travaillé pour le Bureau du Soutien à la Création du CNAP (Centre National des Arts Plastiques), les Rencontres Internationales Paris/Berlin/Madrid. Il est l’auteur d’un rapport d’expertise pour le GNCR (Groupement National des Cinémas de Recherche) et a collaboré avec plusieurs artistes dont ORLAN et Xavier Veilhan.

Helena HattmannsdorferCoordinatrice des projets :
Helena Hattmannsdorfer, jeune chercheuse, diplômée en Sciences Sociales et Études de genre à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) de Paris est coordinatrice des projets depuis 2015. Formée initialement en philosophie, elle travaille au croisement des études féministes et postcoloniales, sur les enjeux liés à la globalisation. Polyglotte, elle vit entre Paris et Caire où elle approfondit ses connaissances en arabe et enseigne l’allemand et le français.

Last Tweets