Le week-end du 23/24 Septembre 2006,

aura lieu le festival de films Femmes en résistance.

Le peuple qui manque est partenaire de cet événement,

et présentera, le samedi 23 septembre,

des films du groupe féministe bolivien Mujeres Creando.

Projections de Mujeres Creando

Festival « Femmes en résistance »

Le groupe radical féministe bolivien, Mujeres Creando, constitue un exemple rêvé de dispositif d’actions transversales. Agissant de façon nomade et décentralisée (en graffitant les murs de la capitale bolivienne de toniques interpellations poétiques et politiques à l’égard du pouvoir, mais aussi du système patriarcal, machiste). Elles se font l’écho de la situation des femmes latino-américaines, prises dans les rets d’un système machiste mais accueillent aussi au sein du groupe, toutes les multiplicités (lesbiennes, hétérosexuelles, athées, croyantes, prostituées, paysannes, femmes indigènes, blanches, etc.).

Samedi 23 Septembre 2006
14h Ouverture du festival – série de courts métrages dont une Action (2001) des Mujeres Creando Egalement : Manufrance de Valérie Mrejen, Your name is cellulite de Gail Noonan, Une chambre à elle. Benoite Groult ou comment la liberté vint aux femmes de Anne Lenfant, etc.

Entrée libre

20h30 Présentation lors de la séance "Egalité ? Courts toujours" de trois épisodes extraits des Acciones – Creando Mujeres, (2001) et de Mama no me lo dijo (Maman ne me l’avait pas dit), (2003) de Mujeres Creando et Maria Galindo.

(distribution: le peuple qui manque)

Présentation par Kantuta Quiros & Aliocha Imhoff (Le peuple qui manque)

Pour connaître l’intégralité des seances, ainsi que les autres programmations du festival, rendez-vous sur https://www.resistancesdefemmes.org

Adresse : Espace Jean Vilar 1, rue Paul Signac 94110 Arcueil RER Ligne B – Arret Laplace (zone 2) ou Arcueil-Cachan (zone 3) Téléphone : 01 41 24 25 50

Remerciements : Maria Galindo, Anne Labit, Severine, Charlotte, Femmes en résistance.

Last Tweets

  • Aliocha Imhoff interviendra aux Beaux-Arts de Nantes en compagnie de Myriam Mihindou, Dénètem Touam Bona, Fabiana E… https://t.co/AmXxfVLbEY- samedi 26 Nov - 1:09
  • Dans le cadre du programme "Avant, tout cela était la campagne", et à l'invitation de de l'Associació Catalana de C… https://t.co/Eoi2pgEpcE- samedi 26 Nov - 1:07
  • Un très beau compte-rendu de la Journée de préfiguration de l'Ecole des Impatiences, par Anne-Sophie Groué Ruaudel… https://t.co/3vhplS0jdx- jeudi 24 Nov - 7:39
  • L'école des Impatiences en Une de @paris_normandie Un très bel article par Anne-Sophie Groué Ruaudel… https://t.co/XjvPxJJ7yH- jeudi 24 Nov - 7:37
  • RT @nosimpatiences: SAVE THE DATE Journée de préfiguration de l'édition 2023 Rendez-vous le samedi 12 novembre 2022 au Drakkar (Dieppe) à 1…- mardi 18 Oct - 8:10
  • Résidence de recherche @AwareWomenArt à la Villa Vassilieff, deadline : 6 novembre 2022 https://t.co/VLXi2guNgD- mardi 18 Oct - 3:44
  • RT @EURArTeC: #RencontresArTeC Retrouvez notre table ronde autour des parutions Les vies autonomes, une enquête poétique (C. Breteau) et Qu…- lundi 3 Oct - 7:03
  • Aliocha Imhoff et Kantuta Quirós présenteront "Qui parle ?" (@PUF, 2022) dans le cadre des rencontres @EURArTeC à… https://t.co/sbiThWbHQg- dimanche 2 Oct - 2:05
  • RT @diacritik: Kantuta Quirós et Aliocha Imhoff : “Nous posons la question de l’énonciation comme toujours politique” (Qui parle ?) https:/…- lundi 19 Sep - 7:59