source: http://www.webdeleuze.com/

DELEUZE / CONFéRENCES

Qu’est-ce que l’acte de création ?


Conférence donnée dans le cadre des mardis de la fondation Femis – 17/05/1987

Lire la suite…

« Ce constat d’un peuple qui manque n’est pas un renoncement au cinéma politique, mais au contraire la nouvelle base sur laquelle il se fonde, dès lors, dans le Tiers-Monde et les minorités. Il faut que l’art, particulièrement l’art cinématographique, participe à cette tâche : non pas s’adresser à un peuple supposé, déjà là, mais contribuer à l’invention d’un peuple. Au moment où le maître, le colonisateur proclament «il n’y a jamais eu de peuple ici», le peuple qui manque est un devenir, il s’invente, dans les bidonvilles et les camps, ou bien dans les ghettos, dans de nouvelles conditions de lutte auxquelles un art nécessairement politique doit contribuer. L’auteur de cinéma se trouve devant un peuple doublement colonisé, du point de vue de la culture ; colonisé par des histoires venues d’ailleurs, mais aussi par ses propres mythes devenus des entités impersonnelles au service du colonisateur. L’auteur ne doit donc pas se faire l’ethnologue de son peuple, pas plus qu’inventer lui-même une fiction qui serait encore une histoire privée. Il reste à l’auteur la possibilité de se donner des intercesseurs, c’est à dire de prendre des personnages réels et non fictifs, mais en les mettant eux-mêmes en état de  » fictionner  » de  » légender » de « fabuler ». L’auteur fait un pas vers ses personnages, mais les personnages font un pas vers l’auteur : double devenir. La fabulation n’est pas un mythe impersonnel, mais ce n’est pas non plus une fiction personnelle : c’est une parole en acte, un acte de parole par lequel le personnage ne cesse de franchir la frontière qui séparerait son affaire privée de la politique, et produit lui-même des énoncés collectifs. »

Gilles Deleuze, L’Image-Temps, Editions de Minuit, 1985.

Last Tweets

  • RT @EcoleUrbaine: @peuplequimanque Que dit-on lorsque l’on dit que les plantes, les pierres, les objets, les animaux ont une voix ? Qui alo…- vendredi 17 Jan - 11:57
  • RT @EcoleUrbaine: [Atelier] Qui parle ? Politiques et poétiques énonciatives à l'ère de la post-anthropocène | 🗓 le 29 janv de 10h à 16h |…- vendredi 17 Jan - 11:57
  • Parution de 𝘙𝘦𝘵𝘰𝘶𝘳 𝘷𝘦𝘳𝘴 𝘭𝘦 𝘧𝘶𝘵𝘶𝘳 (dir. Vaclav Janoscik, Eva Skopalová). Textes de Georges Didi-Huberman, Reinhart K… https://t.co/50ot2JAzG3- vendredi 27 Déc - 4:17
  • Dear Barcelonian friends, Kantuta Quiros & Aliocha Imhoff will deliver a Keynote at @MACBA_Barcelona this Friday 2… https://t.co/LizcRKX5RY- mercredi 23 Oct - 11:29
  • Homo Intellectus, passionnante enquête menée par @jmddurand, sort ces jours-ci (La Découverte), consacrée au crépus… https://t.co/jDKs5oCppJ- jeudi 17 Oct - 4:22
  • « On écoute les récits recueillis par les artistes (...) le parlement des non-humains de l’installation vidéo du pe… https://t.co/qVjm298DEp- vendredi 11 Oct - 7:33
  • @BiennaleLyon J-1 ⚡️⚡️, très heureux d'y présenter une installation, "Et que demandent-t-ils ? A y devenir quelque… https://t.co/Axd6lSMmcl- dimanche 15 Sep - 3:08
  • Kantuta Quiros, invitada de France 24/@RFI, junto a Florencia Angeles @FlorenciaMXFR y Ana Correa, en la emision… https://t.co/Mz4PYM4hKs- samedi 3 Août - 8:52
  • Une pétition à signer pour la libération de la capitaine du bateau humanitaire Sea Watch 3, Carola Rackete !… https://t.co/LhYzH7k2Ad- dimanche 30 Juin - 11:20