Distribution

Née en 1943, peintre d’origine afro-américaine, artiste multimédia, vidéaste, commissaire d’exposition et enseignante. Howardena Pindell mène dans les années 1960 et 1970, un travail de peinture abstraite et de sculpture et de recherches autour des couleurs et textures, du mouvement, de la lumière et des notions de structure et d’ordre. A partir des années 80, elle explore la technique du photo-collage, de la peinture en relief et de la vidéo avec un intense contenu politique, lié au racisme, au féminisme, à la violence, l’esclavage et l’exploitation. Elle a exposé ses œuvres dans de nombreux musées, notamment au MOMA de New York, ou au musée Guggenheim.

Free, white and 21 Free, white and 21 de Howardena Pindell (1980, 12’)

D’abord peintre conceptuelle, Howardena Pindell est amenée à s’interroger sur la condition des femmes et le colonialisme au travers de la vidéo. « En tant qu’artiste noire, le premier effet que vous ressentez quand vous entrez dans une galerie a encore à voir avec la couleur de votre peau. Vous n’êtes pas d’abord vu(e) comme un(e) artiste mais comme une entité politique. » dit-elle en 1980. Free, White and 21, vidéo en forme d’autoportrait, relate les expériences de l’artiste, critiquant les féministes blanches et le racisme régnant dans le monde de l’art.

Prix: Merci de nous consulter.

Last Tweets

  • Art is Not the Enemy. Graphics of the Tricontinental Dissents une petite sélection d'affiches de l'OSPAAAL que nous… https://t.co/7OCePIsZHI- samedi 27 Oct - 5:28
  • Interview d'Aliocha Imhoff et Kantuta Quiros par Amanda Ferrada pour la revue suédoise Feministisk Perspektiv, et à… https://t.co/PUweGhQlpX- samedi 27 Oct - 2:08
  • Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós will speak tomorrow at the great symposium "Decolonizing the Curatorial" in Konstha… https://t.co/jepI4B9UHi- jeudi 20 Sep - 12:19
  • RT @diacritik: Pour la libération immédiate d’Ashraf Fayadh https://t.co/W7UWMpCPqk https://t.co/9iKbKpv2O5- lundi 10 Sep - 8:01
  • RT @kunstkritikk: #Kritik Lars-Erik Hjertström Lappalainen om ’A Debt of Times’ av Le Peuple qui manque på Konsthall C, Stockholm: https://…- mercredi 5 Sep - 12:10
  • Generous review by Lars-Erik Hjertström Lappalainen of our exhibition A Debt of times at Konsthall C ! Thanks to Ku… https://t.co/ELmHPxKBbM- mercredi 5 Sep - 9:21
  • Amis genevois, nous présenterons demain à 18h30 au Centre d’art contemporain de Genève notre film en cours Les Impa… https://t.co/BOxb0IslCy- lundi 27 Août - 9:31
  • Opening tonight at 6pm Konsthall C, Stockholm of our exhibition A Debt of Times, an ongoing research on temporal e… https://t.co/HCgKDELYZn- vendredi 24 Août - 7:13
  • RT @Feux_Noirs: Excellent ! https://t.co/v0ySVJxLTg- samedi 14 Juil - 11:10