A Thousand Years of Nonlinear History
Monday October 14, 2013
Afrofuturism: speculative fictions and history of the future
Le Cinématographe, Nantes – 8:30pm

angelb.jpeg
The Last Angel of History – John Akomfrah & The Black Audio Film Collective – GB, 1995, courtesy de l’artiste

With the presence of Kantuta Quiros (curator)

John Akomfrah & The Black Audio Film CollectiveThe Last Angel of History (GB, 1995, 45min, VOSTF)

They say that History repeats itself. 
But History is only his story
You haven’t heard my story yet
My story is different from his story
My story is not part of History
Because History repeats itself 
but my story is endless
And never repeat itself (…)
I’m more part of the Mystery
Wich is my story
(Sun Ra)

« Proto-théorisé » dès les années 1950-70 par des musiciens tels que Sun Ra ou George Clinton, et, depuis, dans les années par 1990,  par des théoriciens (Kodwo Eshun, Greg Tate, Mark Dery),  et auteurs de science-fiction (Samuel R. Delaney, Octavia Butler), l’afrofuturisme a été mis de nouveau à l’honneur dans le cadre d’expositions, telles que récemment, au Studio Museum of Harlem, The Shadow Took Shape (2013-2014) ou à Arnolfini, Superpower: Africa in Science Fiction (2012), revivifié par l’émergence d’un corpus cinématographique de Sci-fi africaine  et de travaux d’artistes.
Tout au long de l’histoire moderne, l’Afrique, comme “fiction géoesthétique”, a été construite par les discours coloniaux comme anhistorique. Aujourd’hui, qu’elle continue d’être régulièrement pensée comme allochronique, elle demeure l’objet de projections chronopolitiques. L’Afrofuturisme comme philosophie de l’histoire ne s’intéresse pas tant à inverser cet archétype (reconstruisant une archéologie du passé et une histoire pour l’Afrique et sa diaspora) mais choisit délibérément l’avenir comme site pour l’agir historique. Revenant sur l’histoire de l’afrofuturisme, le film The Last Angel of History  (1995) du collectif londonien Black Audio Film Collective et cinéaste John Akomfrah propose une mythologie de l’avenir créant des liens entre la culture noire, la musique, l’exil et la conquête spatiale africaine, l’histoire prospective. Cet essai cinématographique, pose l’utopie spatiale et temporelle, la science-fiction à la fois comme alternatives pour les Africains et la diaspora et comme métaphores de l’expérience « afropolitaine » des déplacements forcés, des migrations et de l’aliénation culturelle.
Ainsi que le rappelle Kodwo Eshun, « en créant des complications temporelles et des épisodes anachroniques qui perturbent le temps linéaire du progrès, ces futurismes ajustent les logiques temporelles qui condamnent les sujets noirs à la préhistoire. Chronopolitiquement parlant, ces historicités révisionnistes peuvent être comprises comme une série de puissants futurs en concurrence qui infiltrent le présent à différents niveaux. » . Kantuta Quiros et Aliocha Imhoff

Carte blanche à Aliocha Imhoff & Kantuta Quiros, dans le cadre de la manifestation Mille ans d’histoire non-linéaire, des séances Contrechamp du Cinématographe et du séminaire L’artiste en historien, proposé par Kantuta Quiros à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Nantes Métropole, à l’invitation d’Emmanuelle Chérel.

Le CinématographePlan
12bis Rue des Carmélites – 44000 Nantes
www.lecinematographe.com/

Last Tweets

  • Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós will speak tomorrow at the great symposium "Decolonizing the Curatorial" in Konstha… https://t.co/jepI4B9UHi- Thursday 20 Sep - 12:19pm
  • RT @diacritik: Pour la libération immédiate d’Ashraf Fayadh https://t.co/W7UWMpCPqk https://t.co/9iKbKpv2O5- Monday 10 Sep - 8:01am
  • RT @kunstkritikk: #Kritik Lars-Erik Hjertström Lappalainen om ’A Debt of Times’ av Le Peuple qui manque på Konsthall C, Stockholm: https://…- Wednesday 5 Sep - 12:10pm
  • Generous review by Lars-Erik Hjertström Lappalainen of our exhibition A Debt of times at Konsthall C ! Thanks to Ku… https://t.co/ELmHPxKBbM- Wednesday 5 Sep - 9:21am
  • Amis genevois, nous présenterons demain à 18h30 au Centre d’art contemporain de Genève notre film en cours Les Impa… https://t.co/BOxb0IslCy- Monday 27 Aug - 9:31pm
  • Opening tonight at 6pm Konsthall C, Stockholm of our exhibition A Debt of Times, an ongoing research on temporal e… https://t.co/HCgKDELYZn- Friday 24 Aug - 7:13am
  • RT @Feux_Noirs: Excellent ! https://t.co/v0ySVJxLTg- Saturday 14 Jul - 11:10am
  • Lancement demain de 14h à 20h du journal Dysfunction entièrement consacré au Procès de la fiction ! A hon books 74… https://t.co/skVSIpqa3K- Friday 13 Jul - 7:32am
  • Ce 21 mars, projection au Centre Pompidou, à 20h, d’un film de notre collection, « Free, white, and 21 », de Howard… https://t.co/xv20jZhFxl- Friday 16 Mar - 6:58am