A Thousand Years of Nonlinear History
Tuesday December 17, 2013
Yaël Bartana’s Polish trilogy
Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris – 18h

yael-bartana-assassinatio-001-internet.jpg
Lying in state: the ‘leader’, (Slawomir Sierakowski) is dead in Assassination, the third part of Yael Bartana’s Polish trilogy. Photograph: Yael Bartana/Marcin Kalinski

With the presence of Yael Bartana (artist)

Yael Bartana … and Europe will be Stunned

Screening of the trilogy … and Europe will be Stunned composée de trois films, Mary Koszmary (2007), Mur i wieża (2009), Zamach (2011) qui rend compte d’une autre partie (plus fictionnelle) du projet du Mouvement de la renaissance juive en Pologne (JRMiP).
Le mouvement initié et déployé depuis quelques années par l’artiste israélienne Yael Bartana, «The Jewish Renaissance Movement in Poland (JRMiP)» repose sur le projet sans doute improbable de faire revenir les juifs polonais d’Israël en Pologne.
En pleins débats sur la persistance inquiétante de l’antisémitisme polonais, après le génocide des trois millions de Juifs durant la Shoah, le Mouvement pourrait relever d’une démarche de « réparation historique » , en redonnant une place au cœur de ce pays à une présence juive, qui achèverait une réelle désantisémitisation de la Pologne contemporaine, à l’image du procès de dénazification qui eut lieu en Allemagne, dans les années 1970. « Que les trois millions de Juifs qui manquent en Pologne viennent à son chevet et chassent enfin ses cauchemars. Retournez en Pologne. Dans votre et notre pays. […] »
Née en 1970 en Israël, plasticienne, vidéaste, photographe, Yael Bartana observe et déconstruit les discours et les propagandes nationalistes au Moyen-Orient. L’artiste bouscule les frontières entre fiction et réalité, espérance et peur, passé et présent. Ses travaux évoquent les épisodes divers de l’histoire politique d’Israël, des juifs de Pologne, ainsi que de la migration et de l’assimilation en général, mêlant des fonds historiques, des actualités politiques et des fictions utopiques. En 2011, Yael Bartana a représenté la Pologne à la Biennale de Venise.

Ecole nationale supérieure des beaux-artsPlan
14 rue Bonaparte 75006 Paris
Salle des conférences, 1er étage au fond à droite – Entrée librewww.ensba.fr

Curated by Aliocha Imhoff & Kantuta Quiros
This evening is supported by the Polish Cultural Institute of Paris
Logo-Institut-Polonais-pt.jpg

Last Tweets

  • Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós will speak tomorrow at the great symposium "Decolonizing the Curatorial" in Konstha… https://t.co/jepI4B9UHi- Thursday 20 Sep - 12:19pm
  • RT @diacritik: Pour la libération immédiate d’Ashraf Fayadh https://t.co/W7UWMpCPqk https://t.co/9iKbKpv2O5- Monday 10 Sep - 8:01am
  • RT @kunstkritikk: #Kritik Lars-Erik Hjertström Lappalainen om ’A Debt of Times’ av Le Peuple qui manque på Konsthall C, Stockholm: https://…- Wednesday 5 Sep - 12:10pm
  • Generous review by Lars-Erik Hjertström Lappalainen of our exhibition A Debt of times at Konsthall C ! Thanks to Ku… https://t.co/ELmHPxKBbM- Wednesday 5 Sep - 9:21am
  • Amis genevois, nous présenterons demain à 18h30 au Centre d’art contemporain de Genève notre film en cours Les Impa… https://t.co/BOxb0IslCy- Monday 27 Aug - 9:31pm
  • Opening tonight at 6pm Konsthall C, Stockholm of our exhibition A Debt of Times, an ongoing research on temporal e… https://t.co/HCgKDELYZn- Friday 24 Aug - 7:13am
  • RT @Feux_Noirs: Excellent ! https://t.co/v0ySVJxLTg- Saturday 14 Jul - 11:10am
  • Lancement demain de 14h à 20h du journal Dysfunction entièrement consacré au Procès de la fiction ! A hon books 74… https://t.co/skVSIpqa3K- Friday 13 Jul - 7:32am
  • Ce 21 mars, projection au Centre Pompidou, à 20h, d’un film de notre collection, « Free, white, and 21 », de Howard… https://t.co/xv20jZhFxl- Friday 16 Mar - 6:58am