Au delà
de l'Effet-
Magiciens
symposium-performance
Fondation Gulbenkian - Délégation en France
Vendredi 6 février 2015

Les Laboratoires d'Aubervilliers
Samedi 7 février 2015
Dimanche 8 février 2015

Invités
Equipe, partenaires, remerciements
Informations pratiques
Publication
Quelques images
Archives vidéos

Vendredi 6 Février 2015

Fondation Gulbenkian
11h-18h

Diplomates:
Joaquin Barriendos (théoricien de l’art), Jérôme David (théoricien de la littérature), Pedro Lasch (artiste), Jean-Claude Moineau* (théoricien de l’art), Camille de Toledo (écrivain, artiste), Nicolas Vieillescazes (philosophe)

11h
Dépositions
Revenant sur ce que nous qualifions d’ « effet Magiciens », cette matinée s’ouvre par un espace de déposition contre l’art global. Moment d’analyse autant que de mise en crise de l’actuelle géographie de l’art, il préside à un temps prospectif et propositionnel.

Ouverture – Aliocha Imhoff & Kantuta Quiros (curateurs, théoriciens)
Joaquin Barriendos (théoricien de l’art)
Aesthetic Diplomacy. Can the Subaltern Geographies of Art Speak?
Vincent Normand (auteur, commissaire d’expositions)
Le cercle magique : champ étendu et positivisme anthropologique
John Peffer (théoricien de l’art)
Communiqué from a possible future without Magiciens
Emmanuelle Chérel (historienne de l’art)
Revisiter les paradigmes de l’histoire de l’art

14h
Entre totalité et fragmentation
Face à la fragmentation des récits et la multiplication des histoires de l’art possibles proposées par les études décoloniales et postcoloniales, de nouveaux récits totalisants font retour aujourd’hui : de l’histoire globale de l’art, en passant par la notion d’Anthropocène et l’universel pragmatique de Bruno Latour (largement mobilisés actuellement par le monde de l’art) ou plus anciennement déjà, l’appel, sinon la nécessité, de reformer de la totalité chez Fredric Jameson. Une après-midi pour une remise à plat de cette dichotomie, ce paradoxe qui innervent l’espace global de l’art, et pour la formation d’une autre géographie possible de l’art.

Jean-Claude Moineau* (théoricien de l’art)
La querelle de l’universalisme
Boaventura de Sousa Santos (sociologue)
Nicolas Vieillescazes (philosophe)
La totalisation comme impératif
Romain Bertrand (historien)
Sortir de la zone-contact. Esquisses d’une « histoire connectée » des mondes de l’art
Lionel Ruffel (théoricien de la littérature)
Brouhaha. Les mondes du contemporain
Jérôme David (théoricien de la littérature)
L’arbitrage des mondialités
Ida Soulard (historienne de l’art)
Tératologies féministes
Pascale Casanova (théoricienne de la littérature)

Last Tweets

  • Art is Not the Enemy. Graphics of the Tricontinental Dissents une petite sélection d'affiches de l'OSPAAAL que nous… https://t.co/7OCePIsZHI- samedi 27 Oct - 5:28
  • Interview d'Aliocha Imhoff et Kantuta Quiros par Amanda Ferrada pour la revue suédoise Feministisk Perspektiv, et à… https://t.co/PUweGhQlpX- samedi 27 Oct - 2:08
  • Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós will speak tomorrow at the great symposium "Decolonizing the Curatorial" in Konstha… https://t.co/jepI4B9UHi- jeudi 20 Sep - 12:19
  • RT @diacritik: Pour la libération immédiate d’Ashraf Fayadh https://t.co/W7UWMpCPqk https://t.co/9iKbKpv2O5- lundi 10 Sep - 8:01
  • RT @kunstkritikk: #Kritik Lars-Erik Hjertström Lappalainen om ’A Debt of Times’ av Le Peuple qui manque på Konsthall C, Stockholm: https://…- mercredi 5 Sep - 12:10
  • Generous review by Lars-Erik Hjertström Lappalainen of our exhibition A Debt of times at Konsthall C ! Thanks to Ku… https://t.co/ELmHPxKBbM- mercredi 5 Sep - 9:21
  • Amis genevois, nous présenterons demain à 18h30 au Centre d’art contemporain de Genève notre film en cours Les Impa… https://t.co/BOxb0IslCy- lundi 27 Août - 9:31
  • Opening tonight at 6pm Konsthall C, Stockholm of our exhibition A Debt of Times, an ongoing research on temporal e… https://t.co/HCgKDELYZn- vendredi 24 Août - 7:13
  • RT @Feux_Noirs: Excellent ! https://t.co/v0ySVJxLTg- samedi 14 Juil - 11:10