Gender trouble

Luttes féministes – Films de lutte
Quand elles se sont emparées de la caméra

Mercredi 28 novembre 2007 à 20h
au cinéma Le Méliès

Séance en présence de Dominique Barbier, Josiane Joüet et Hélène Fleckinger (historienne du cinéma féministe des années 70) .

Quand les femmes ont pris la colère
de Soazig Chappedelaine
(en collaboration avec René Vautier) (67‘, 1977)

soazig-quand-les-femmes-3.jpg« Luttes ouvrières. 1975 : usine Tréfimétaux, à Couëron, banlieue de Nantes. Une grève classique au départ, pour soutenir les revendications salariales. Lutte où les femmes "prirent la colère" en occupant le bureau du directeur qui refusait de les recevoir. Plainte, procès pour séquestration… Le blocage de la direction, plus la ténacité des salariés, donneront un an de lutte exceptionnelle et exemplaire, qui mobilisera la solidarité dans toute l’agglomération de Nantes – St Nazaire. »
Narrant la courageuse action de solidarité des femmes avec les grévistes de l’usine et l’émergence d’une prise de conscience collective, à la fois féministe et ouvrière, le film de Soazig Chappedelaine se fait aussi une chambre d’écho sensible aux aspirations des douze femmes inculpées, évoquant les motifs de l’amour dans leur confrontation avec le travail et la vie ouvrière et la quête d’une émancipation sexuelle dans son rapport avec la lutte des classes.

A notre santé
de Dominique Barbier, Josiane Joüet et Louise Vandelac
(30’, 1977)

a-notre-sante-2.jpg«Connaître son corps avec d’autres femmes pour mieux l’habiter et le contrôler» : tel fut le thème central des Rencontres internationales des Centres de santé pour femmes, qui rassemblèrent à  Rome en juin 1977, 300 femmes et notamment le collectif de Boston, auteur du manuel  féministe pionnier « Our bodies, ourselves ».
A notre santé retrace les pratiques d’« autosanté » collectives, qui constituèrent un enjeu fondamental pour le mouvement féministe. Adoptant une attitude critique en regard de l’autorité médicale et de sa méthodologie souvent sexiste, nombre de luttes furent organisées autour de la réappropriation du corps et de la sexualité des femmes par elles-mêmes.
A notre santé s’inscrit dans la lignée des films militants des années 70 qui firent de la vidéo le support privilégié pour populariser et accompagner les luttes, médium particulièrement propice à se poser à la fois en contre-pouvoir face au monopole des médias détenus par les hommes et vecteur souple et familier d’une « quête d’identité individuelle et collective », érigeant « en pratique politique la mise en commun de l’expérience personnelle des femmes, honteusement reléguée dans le domaine de la vie privée et du cas individuel, dans le contexte de l’idéologie dominante » constituant ainsi une réelle « pratique audiovisuelle autonome des femmes », comme le rappelle opportunément Hélène Fleckinger in C’est avec la vidéo que nous nous raconterons, 2005.

a-notre-sante-3.jpg

 Textes: KQ&AI 

Last Tweets

  • Aliocha Imhoff interviendra aux Beaux-Arts de Nantes en compagnie de Myriam Mihindou, Dénètem Touam Bona, Fabiana E… https://t.co/AmXxfVLbEY- samedi 26 Nov - 1:09
  • Dans le cadre du programme "Avant, tout cela était la campagne", et à l'invitation de de l'Associació Catalana de C… https://t.co/Eoi2pgEpcE- samedi 26 Nov - 1:07
  • Un très beau compte-rendu de la Journée de préfiguration de l'Ecole des Impatiences, par Anne-Sophie Groué Ruaudel… https://t.co/3vhplS0jdx- jeudi 24 Nov - 7:39
  • L'école des Impatiences en Une de @paris_normandie Un très bel article par Anne-Sophie Groué Ruaudel… https://t.co/XjvPxJJ7yH- jeudi 24 Nov - 7:37
  • RT @nosimpatiences: SAVE THE DATE Journée de préfiguration de l'édition 2023 Rendez-vous le samedi 12 novembre 2022 au Drakkar (Dieppe) à 1…- mardi 18 Oct - 8:10
  • Résidence de recherche @AwareWomenArt à la Villa Vassilieff, deadline : 6 novembre 2022 https://t.co/VLXi2guNgD- mardi 18 Oct - 3:44
  • RT @EURArTeC: #RencontresArTeC Retrouvez notre table ronde autour des parutions Les vies autonomes, une enquête poétique (C. Breteau) et Qu…- lundi 3 Oct - 7:03
  • Aliocha Imhoff et Kantuta Quirós présenteront "Qui parle ?" (@PUF, 2022) dans le cadre des rencontres @EURArTeC à… https://t.co/sbiThWbHQg- dimanche 2 Oct - 2:05
  • RT @diacritik: Kantuta Quirós et Aliocha Imhoff : “Nous posons la question de l’énonciation comme toujours politique” (Qui parle ?) https:/…- lundi 19 Sep - 7:59