A Thousand Years of Nonlinear History
Mercredi 18 Décembre 2013
Histoires prospectives: Yael Bartana
Centre Pompidou – 19h – Cinéma 2

Yael-Bartana-01-5D_MG_2984.jpg
Yael Bartana – The First International Congress of the Jewish Renaissance Movement in Poland at the Berlin Biennial, 
2012, vidéo still, courtesy the artist and Bartana Studio

Rencontre avec Yael Bartana (artiste), en conversation avec Elena Sorokina (commissaire d’exposition)

«  Nous  puisons dans le passé, dans le monde des migrations, des mouvements géopolitiques, de  la destruction de la réalité que nous connaissons, pour projeter un nouvel avenir. C’est notre proposition pour une époque d’épuisement de la foi, de la crise de la chute des  vieilles utopies. L’optimisme s’éteint. Les paradis promis ont été privatisés. (…) Nos frères et sœurs polonais. Nous ne planifions pas une invasion. Il s’agira plutôt d’un  cortège de fantômes, du retour des anciens voisins qui hantent vos rêves et que vous n’avez peut-être pas connus. Nous allons parler avec force de toutes ces mauvaises choses qui se sont passées entre Nous et Vous. Nous allons corriger ensemble les cartes de l’Histoire qui ne se sont jamais déroulées comme nous l’avons précisément souhaité. » Manifeste du Mouvement du Renouvau Juif en Pologne (traduction Zofia Waslicka)
Durant la dernière Biennale de Berlin, l’artiste israélienne Yael Bartana lançait le Premier Congrès du « Mouvement du renouveau juif en Pologne », projet artistique qui engage une tentative de redéfinition de la mémoire des Polonais sur les Juifs et la mémoire juive à l’égard la Pologne.
Yael Bartana, en conversation avec Elena Sorokina reviendra sur ce projet ainsi que ses projets plus récents.

Née en 1970 en Israël, plasticienne, vidéaste, photographe, Yael Bartana observe et déconstruit les discours et les propagandes nationalistes au Moyen-Orient. L’artiste bouscule les frontières entre fiction et réalité, espérance et peur, passé et présent. Ses travaux évoquent les épisodes divers de l’histoire politique d’Israël, des juifs de Pologne, ainsi que de la migration et de l’assimilation en général, mêlant des fonds historiques, des actualités politiques et des fictions utopiques. En 2011, Yael Bartana a représenté la Pologne à la Biennale de Venise.

Une programmation de Aliocha Imhoff & Kantuta Quiros 

Cette soirée reçoit le soutien de l’Institut Culturel Polonais de Paris
Logo-Institut-Polonais-pt.jpg

Last Tweets

  • Aliocha Imhoff interviendra aux Beaux-Arts de Nantes en compagnie de Myriam Mihindou, Dénètem Touam Bona, Fabiana E… https://t.co/AmXxfVLbEY- samedi 26 Nov - 1:09
  • Dans le cadre du programme "Avant, tout cela était la campagne", et à l'invitation de de l'Associació Catalana de C… https://t.co/Eoi2pgEpcE- samedi 26 Nov - 1:07
  • Un très beau compte-rendu de la Journée de préfiguration de l'Ecole des Impatiences, par Anne-Sophie Groué Ruaudel… https://t.co/3vhplS0jdx- jeudi 24 Nov - 7:39
  • L'école des Impatiences en Une de @paris_normandie Un très bel article par Anne-Sophie Groué Ruaudel… https://t.co/XjvPxJJ7yH- jeudi 24 Nov - 7:37
  • RT @nosimpatiences: SAVE THE DATE Journée de préfiguration de l'édition 2023 Rendez-vous le samedi 12 novembre 2022 au Drakkar (Dieppe) à 1…- mardi 18 Oct - 8:10
  • Résidence de recherche @AwareWomenArt à la Villa Vassilieff, deadline : 6 novembre 2022 https://t.co/VLXi2guNgD- mardi 18 Oct - 3:44
  • RT @EURArTeC: #RencontresArTeC Retrouvez notre table ronde autour des parutions Les vies autonomes, une enquête poétique (C. Breteau) et Qu…- lundi 3 Oct - 7:03
  • Aliocha Imhoff et Kantuta Quirós présenteront "Qui parle ?" (@PUF, 2022) dans le cadre des rencontres @EURArTeC à… https://t.co/sbiThWbHQg- dimanche 2 Oct - 2:05
  • RT @diacritik: Kantuta Quirós et Aliocha Imhoff : “Nous posons la question de l’énonciation comme toujours politique” (Qui parle ?) https:/…- lundi 19 Sep - 7:59