A Thousand Years of Nonlinear History

Mercredi 20 novembre 2013
Louis Henderson / Révoltes logiques
Centre Pompidou – 19h – Cinéma 2

Louis-Anderson-still03.jpg
Louis Henderson, Révoltes logiques, video still, 2012, Courtesy the artist and Le Fresnoy – studio national des arts contemporains


En présence de Louis Henderson
et Erik Bullot (cinéaste, théoricien, ENSA Bourges-EESI)

Louis HendersonRévoltes logiques (2012, 42 min)

« Tel je me reconnais, voyageur, archéologue de l’espace, cherchant vainement à reconstituer l’exotisme à l’aide de parcelles et de débris » Louis Henderson (…) présente Révoltes Logiques, un film moyen métrage qui nous parle de l’Egypte, de 1952 à 2012, des révoltes contre le colonialisme et des révoltes d’aujourd’hui. Il nous parle de la vastitude du monde, des dix sept millions d’habitants du Caire, des trous de l’Histoire, de la géographie changeante des lieux. Du trouble profond de la mémoire défaillante quand les connaissances lui manquent autant que la détermination à aller les cueillir sur site. (…) Les inflexions de la voix du narrateur – l’alter ego de Henderson – résonnent à nos oreilles : une voix parfaite, inatteignable et présente à la fois, mûre et sensuelle, élégante et rythmée. Une voix qui nous accompagnera tout au long du film, de l’image du double canon, marquant l’entrée de l’Imperial War Museum à Londres, qui ouvre ce récit, jusqu’à la panique paranoïaque qui finira par saisir et envelopper Henderson lui-même, pris à son propre piège – un Louis Henderson, au demeurant, que l’on ne voit jamais mais que l’on sent étranger partout. Par exemple, sur la place Tahir, où il se sent devenir la cible des regards présumés hostiles des égyptiens révoltés qui occupent cette esplanade. (…) Ce film – écrit Léon Robinson – utilise l’Histoire comme une fiction qui peut être manoeuvrée et questionnée. Il s’agit de créer une alternative pour une mémoire de l’Histoire en dégageant de l’ombre l’histoire invisible, qui n’avait pas été dite jusque là. Pour cela le film suit le mode d’une fiction à travers l’agencement de signes inhérents à la réalité et traite l’Histoire comme un film inachevé, une fiction documentaire où Henderson prend à la fois le rôle de cameraman et celui d’acteur » Paul Ardenne 2012

Une programmation de Aliocha Imhoff & Kantuta Quiros

…suite

Last Tweets

  • Aliocha Imhoff interviendra aux Beaux-Arts de Nantes en compagnie de Myriam Mihindou, Dénètem Touam Bona, Fabiana E… https://t.co/AmXxfVLbEY- samedi 26 Nov - 1:09
  • Dans le cadre du programme "Avant, tout cela était la campagne", et à l'invitation de de l'Associació Catalana de C… https://t.co/Eoi2pgEpcE- samedi 26 Nov - 1:07
  • Un très beau compte-rendu de la Journée de préfiguration de l'Ecole des Impatiences, par Anne-Sophie Groué Ruaudel… https://t.co/3vhplS0jdx- jeudi 24 Nov - 7:39
  • L'école des Impatiences en Une de @paris_normandie Un très bel article par Anne-Sophie Groué Ruaudel… https://t.co/XjvPxJJ7yH- jeudi 24 Nov - 7:37
  • RT @nosimpatiences: SAVE THE DATE Journée de préfiguration de l'édition 2023 Rendez-vous le samedi 12 novembre 2022 au Drakkar (Dieppe) à 1…- mardi 18 Oct - 8:10
  • Résidence de recherche @AwareWomenArt à la Villa Vassilieff, deadline : 6 novembre 2022 https://t.co/VLXi2guNgD- mardi 18 Oct - 3:44
  • RT @EURArTeC: #RencontresArTeC Retrouvez notre table ronde autour des parutions Les vies autonomes, une enquête poétique (C. Breteau) et Qu…- lundi 3 Oct - 7:03
  • Aliocha Imhoff et Kantuta Quirós présenteront "Qui parle ?" (@PUF, 2022) dans le cadre des rencontres @EURArTeC à… https://t.co/sbiThWbHQg- dimanche 2 Oct - 2:05
  • RT @diacritik: Kantuta Quirós et Aliocha Imhoff : “Nous posons la question de l’énonciation comme toujours politique” (Qui parle ?) https:/…- lundi 19 Sep - 7:59